Menu

Le lieu

Les Abattoirs - Scène de Musiques Actuelles

Les Abattoirs, Une Scène de Musiques Actuelles aux portes de l’Isère et du Rhône, le cœur bâtant d’un projet artistique et culturel ambitieux, inspiré et résolument tourné vers l’avenir… La Scène de Musiques Actuelles de la Capi, implantée à Bourgoin-Jallieu voit le jour en octobre 1999 avec le recrutement d’un porteur de projet, José Molina. Le projet s’installe dans un territoire quasiment vierge pour ce qui est des musiques actuelles, soutenu par la volonté d’une municipalité qui souhaite offrir un nouvel espace culturel dans les locaux des anciens abattoirs de la commune.

Le projet de la SMAC Les Abattoirs est né. Il a pour objectif de favoriser le développement des pratiques artistiques et culturelles autour des musiques amplifiées sur son territoire. Les Abattoirs organisent plus de 90 concerts « hors les murs », ouvrent les deux studios de répétitions dès octobre 2000 pour proposer un espace dédié à la pratique des musiciens locaux et inaugurent L’Art Battoir Kfé et ses bureaux en 2002 pour prendre possession de sa base de vie à l’entrée du quartier de Chamfleuri. En octobre 2004, les portes de sa salle s’ouvrent et Les Abattoirs devient le lieu tel qu’on le connaît aujourd’hui.


Se structurant autour d’une régie autonome, Les Abattoirs rejoignent, en 2009, le giron de la jeune Communauté d’Agglomération Portes de l’Isére : la CAPI. Labélisée par le Ministère de la Culture, avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et du Département de l’Isère, la structure prend son rythme de croisière et déroule une saison après l’autre son projet artistique et culturel : accompagnement artistique et technique pour les groupes émergeants, programmation éclectique mais aussi action culturelle… Les Abattoirs tissent un réseau de partenaires dans différents univers tant sur le plan local (projets intercommunaux, actions culturelles), régional (partenariats avec les salles de la région) que national (médias, professionnels). La structure s’empare de l’actualité musicale et des nouvelles pratiques artistiques avec un festival de printemps dédié aux musiques hybrides et aux Arts numériques dès 2006 : le Festival Electrochoc.


Un lieu institutionnel puisqu’il est largement financé par les collectivités territoriales et soutenu par le biais du label d’état «  Scène de Musiques Actuelles », mais un lieu singulier qui s’appuie sur les valeurs héritées du Rock, pourvoyeur de contre-culture, de nouveautés et d’une énergie sans cesse renouvelée…
Avec une équipe qualifiée de dix permanents et une vingtaine d’intermittents, la structure déploie une grande énergie pour convaincre autour d’elle, en travaillant en réseaux, en multipliant les projets en milieu scolaire, en défrichant les nouvelles technologies, en fidélisant un public toujours plus nombreux.

Avec patience et détermination, Les Abattoirs se font le porte de voix des pratiques artistiques innovantes, du partage et de la rencontre avec le monde, celui qui est en bas de chez nous, celui qui nous vient de loin, celui qui éveille nos consciences et adoucit les mœurs, ce vecteur de lien social indéniable qui relie les gens autour du plaisir de se rencontrer, de l’émerveillement et de la découverte.



Depuis mars 2020 et malgré la crise sanitaire Les Abattoirs continuent de déployer, mois après mois, un nouveau projet artistique et culturel avec l’arrivée d’un nouveau directeur et porteur de projet, Thomas Prian. Le lieux prend un nouvelle dimension avec un bar et un club entièrement remis à neuf. Le déploiement de ce nouveau projet comme les difficultés résultants notamment de la crise sanitaire, ont amené la SMAC Les Abattoirs à réinventer le rythme de ses saisons et impulser de nouvelles dynamiques : fin du festival electrochoc, nouvelle saison d'été, nouveaux formats de soirée, nouvelles propositions autour de l'éducation artistique et culturel.

 

La scène de musiques actuelles les Abattoirs figure parmi les lieux incontournables de la scène régionale pour les groupes émergeants avec son dispositif d’accompagnement TRANS’Abattoirs qui permet d’utiliser le lieu et ses ressources comme un formidable outil, un véritable tremplin pour la professionnalisation d’artistes. EIle est aussi devenue une étape de choix pour les artistes en tournée qu’ils soient nationaux ou internationaux, en ne perdant pas de vue les jeunes artistes amateurs de proximité. Enfin, elle défend la diversité des pratiques et des esthétiques, elle incite à s’émerveiller, à se questionner pour que chacun puisse comprendre, ressentir le monde d’aujourd’hui, à travers le prisme de nos Cultures. C’est une construction que nous invitons à partager, sans céder aux obscurantismes, en gardant en tête les valeurs de liberté d’expressions, d’égalité de traitement entre les divers publics et de fraternité entre les peuples.

La SMAC Les Abattoirs, c'est : 

- une structure de 800 m²,
- deux Studios de répétition, qui accueillent 40 groupes / 200 musiciens par semaine,
- un Club/Bar de 150 places
- une salle de 550 places
- un dispositif d'accompagnement : TRANS'ABATTOIRS,
- 15 résidences d'artistes par saison,
- plus de 10 000 spectateurs par saison,
- plus de 1300 élèves touchés par les actions de sensibilisation,
- plus de 10 permanents et 20 intermittents du spectacle.


 

XX
XX
00:00
00:00