scene de musiques actuelles
bourgoin-jallieu
WE INSIST!
Pop Indé

Ce nom résonne, depuis la fin des années 90, dans l’oreille des amateurs de rock alternatif et original, comme celui d’un groupe résolument actif et influent de la scène underground française et européenne.
Des centaines de concerts, des dizaines de tournées partout en Europe, 5 albums dont les 2 derniers signés chez le label allemand « Exile On Mainstream/ Southern Records distribution », des scènes partagées avec des artistes aussi différents et prestigieux que The EX, David Yow , Unsane ou 31 Knots et aujourd’hui, toujours la même envie d’en découdre et de faire découvrir cette musique si singulière. Cette longévité peu ordinaire s’explique certainement par le fait que WE INSIST ! est non seulement un groupe de rock , mais aussi un projet musical. Celui du rejet de l’uniformité et de la recherche constante d’embrasser toutes les formes de rock qui s’offrent à eux : le post-hardcore, le noise, le métal , le rock indépendant, la pop ou l’expérimental.
Fin 2009, le groupe fait une pause toute relative. Après plus de 10 ans d’activisme forcené, des choix s’imposent à eux et c’est finalement sous la formule du trio que le groupe choisit de poursuivre sa route. Cette période coïncide avec la gestation du projet de ciné-concert sur film de Walter Ruttmann «Die Sinfonie der Großtadt ». La musique qui en résulte est le matériau de base du futur album annoncé pour l’automne 2012. En ce début de décennie, We Insist! , après des années d’exil scénique, semble vouloir recentrer ses activités autour de la France, à l’image de ce documentaire sur Berlin qu’ils ont joué à Paris en Janvier 2012 au Café de la Danse.
Un retour sur la scène hexagonale, un disque en préparation, un projet de ciné-concert à présent bien rodé, les mois qui viennent s’annoncent chargés.