scene de musiques actuelles
bourgoin-jallieu
Terry Lee Hale est né en 1953 à San Antonio au Texas. Fils de militaire, son enfance a été rythmée par les différentes affectations de son père. Très jeune il savait qu’il voulait jouer de la guitare et il a acheté sa première guitare (une Stella) à l’âge de 14 ans, après avoir écouté Bill Haley's "Rock Around The Clock". En 1970, après sa dernière année de lycée passé à Yakima, (Washington State), il prend la route et sillonne les Etats-Unis en auto stop. De la côte Ouest où il a vu ses premiers concerts live, il se souvient des concerts de John Lee Hooker, Van Morrison, The Grateful Dead, Hot Tuna, Elvin Bishop, Alice Stewart …, jusqu’à la côte Est où il a découvert la musique de Woody Guthrie, Bob Dylan, Skip James, Odetta, Light'ning Hopkins, Blind Blake et de Reverend Gary Davis qui a eu une très grande influence et qui reste son artiste favori. Terry Lee Hale a travaillé comme charpentier, chauffeur de camion, employé de ranch, cuisinier, barman, booking agent pour pouvoir subvenir à ses besoins et élever sa fille. En 1984 il s’est installé à Seattle. Terry Lee jouait en solo jusqu’à ce qu’il rencontre Chris Adams avec qui il monta petite formation Electrique, à laquelle Jack Endino s’est joint pour former le groupe "The Ones". Dans le milieu des années 80 il y a eu un regain d’intérêt pour les «Rockers acoustique singer-songwriters». Terry Lee Hale se rappelle avoir été inspiré par les pionniers du genre tel que, Peter Case, Luka Bloom, Violent Femmes, Billy Bragg, Richard Thomson and Michelle Shocked. Dans les années 90, Terry Lee Hale a vécu et voyagé en Amérique du Nord et en Europe et c’est en Europe que sortira son premier album Oh What A World (1993), sous le label Allemand Normal Records. Depuis 2004 Terry Lee Hale est installé en France, en région Parisienne où il vit avec sa femme. Il se consacre entièrement à l’écriture et continue de donner des concerts à travers l’Europe.