scene de musiques actuelles
bourgoin-jallieu
M I R E
ORCHESTRE DE TABLES DE MIXAGE VIDÉO

ORCHESTRE DE TABLES DE MIXAGE VIDÉO
un projet de :
Lionel PALUN, Djamila DADDI-ADDOUN, Alice PREDOUR


Mire se définit comme un orchestre de tables de mixage vidéos. Cette formation se propose, dans la continuité de Martin Tétreault et de ses partitions pour platines vinyles, d'explorer la notion de partition et d'orchestre pour des objets audiovisuels non pensés au départ comme des instruments.


Visuellement, Mire se présente comme un double écran installé au dessus des interprètes. Djamila Daddi-addoun et Alice Predour instrumentalisent chacune une table de mixage vidéos via un larsen généré par une boucle caméra-télévision-table.


Les deux tables sont aussi reliées entre elles afin que chacune des interprètes puisse travailler avec les images de l'autre. Les images sont donc générées analogiquement et jouées en direct, sans enregistrement préalable. Ce sont des actions manuelles sur le signal analogique qui modifient le larsen vidéos. Chacune vidéo-projète le résultat de son travail sur un des écrans...

 

Lionel Palun, une fois n'est pas coutume, ne s'occupe que du son. Il mixe et travaille les signaux vidéos envoyés par les tables de mixage vidéos comme des signaux sonores. Le traitement est à la fois numérique par le passage du signal vidéo dans des patchs Max/MSP qu'il a écrits pour l'occasion, et analogique par la mise en vibration d'instruments à corde par un haut-parleur.


Afin de coordonner les trois protagonistes et en s'inspirant du travail de Cornélius Cardew, une partition vidéo a été écrite en commun. Elle défile devant les interprètes et devient partie intégrante du jeu de chacun.