scene de musiques actuelles
bourgoin-jallieu
ÉMINCÉ D'OREILLE
Performance

Émincé d’oreilles est une performance à mi-chemin entre le concert et le théâtre d’objets à partir de l’installation la Machine à Rien. Pour cette version sous forme de performance, Valentin Durif perturbe les perceptions visuelles et sonores en transformant en objets musicaux : boîtes de conserves et casseroles… bientôt les verres sont accordés à l’aide d’une paille et le mixeur se met en route… Des sons synthétiques et des voix s’ajoutent à l’ensemble, joués en direct, pour offrir une performance captivante et confidentielle.
Émincé d’oreilles se décline en plusieurs tableaux avec des références esthétiques appuyées au cinéma et à la littérature fantastique. Le musicien perturbe, accorde et altère les sonorités, il se confronte littéralement au dispositif. Le résultat est une musique à la fois très électronique et très acoustique, inspirée autant de l’electronica, du rock que d’une veine plus bruitiste de la création sonore et musicale.