Menu

Teenage dream... so hard to beat

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE

Un travail sur une période exceptionnelle 75/85.

« Il s'agit simplement ici d'un catalogue web d'une centaine de photographies réalisées sans autre intention que de réunir des images éparses, de format et support divers entreposées dans des boîtes en un archivage aléatoire (ouf !) -  Il n'est pas question pour moi de faire une histoire du rock havrais mais peut-être d'aligner subtilement une série de clichés où un univers intime et partagé lié au rock et a un territoire se dévoile. »
RL
Un regard à deux fois. C'est à dire une double sélection, celle de la vie puis celle dans l'archive. Deux filtrages. puis un troisième, de mise en scène, l'exposition. Dans la vie ce que l'on peut voir. Dans l'archive, ce que l'on a cru bon de garder. Dans l'exposition une image ré-injectée dans la vie / la mode, redistribuée selon l'histoire, qui repasse sans se fixer.

 

Roger Legrand

Dès le début des années 80 il fonde au Havre avec Gisèle Bertuit le studiobbflirt. Graphisme et photographie s’entremêlent alors dans leur production d’affiches et de pochettes de disques pour la scène rock locale et les tourneurs. Les ambiances de concerts dans la ville ont marqué sa jeunesse, son entrée en photographie. De ces époques datent les liens d’amitiés avec de nombreux groupes et musiciens havrais. Si son désir de photographier la scène musicale de la ville est toujours vivant il n’en couvre pas moins d’autres champs. Parmi les travaux récents, un trilogie portuaire intitulée : Marins en escale / seafarers et des récits singuliers sur de nombreux voyages en Afrique autour de la quête de disques anciens : ”À la recherche du vinyle d’ébène”...

Dès les 70’s, le photographe havrais a su saisir la mouvance particulière de sa ville. Nombre de ses clichés témoignent de cette époque. Moins fasciné par les lumières de la scéne que par le hors-champ côté public, il a su saisir frontalement le portrait d'une jeunesse attentive et captivée. C'est précisément là que se révèle la dimension documentaire de son oeuvre. Ce qui se dégage de ces époques est difficilement racontable tant l'adhésion et les vibrations furent de l'ordre de l'affect, hors des enjeux contextuels. Quoi qu'il arrive et se réprime, le rock et ses dérivés passaient par ce méandre teigneux, cette sorte de subculture dont beaucoup de ceux qui en firent un choix de vie en récoltent aujourd'hui les dividendes. Si pour ces générations l'heure est un peu au bilan, il est passionnant de faire un retour sur des archives de qualité depuis longtemps en sommeil et souvent en péril...   

Work in progress…

 

En savoir plus sur l'artiste
XX
XX
00:00
00:00